Four Of A Kind, Aces

« Le billet du Neurologue » par Dr Bernard Croisile – N°2

Le Carré d’As du bien être cognitif

Peut-on acquérir la jeunesse éternelle ? Non, bien sûr, mais il existe néanmoins une sorte de Fontaine de Jouvence qui permettrait de conserver longtemps le bénéfice d’un corps sain et d’une pensée efficace.

De nombreuses données scientifiques ont calculé que la moitié des cas de démences et de maladie d’Alzheimer s’expliquerait par la présence de 7 facteurs de risque : un faible niveau d’instruction, le tabagisme, l’inactivité physique, la dépression, l’hypertension artérielle de milieu de vie, le diabète, et enfin l’obésité de milieu de vie. À partir de ces facteurs de risque, il est possible de définir des attitudes préventives que je regroupe sous le terme de Carré d’As de la prévention.

L’objectif de trois éléments du Carré d’As est tout d’abord de protéger les neurones et les vaisseaux :

  • grâce au régime méditerranéen (fruits, légumes, poissons et huiles riches en omega-3) dont les éléments antioxydants apportent des substances qui protègent les neurones,
  • grâce à la prévention et au traitement des facteurs de risque cardio-vasculaires,
  • par la pratique d’une activité physique régulière qui augmente la perfusion cérébrale et active la formation de nouveaux vaisseaux. L’activité physique a un effet bénéfique sur le stress et le sommeil, ainsi que sur les troubles cognitifs du vieillissement en renforçant l’attention et la vitesse cognitive.

À ces trois comportements déjà conseillés par les cardiologues depuis longtemps, les neurologues rajoutent un 4e conseil, celui de stimuler en permanence ses neurones au moyen d’un style de vie cognitivement stimulant. Ceci passe par la réalisation de loisirs multiples dont le but est de stimuler l’ensemble des fonctions cognitives. Il ne s’agit pas d’apprendre des poésies toute la journée, mais de combiner différentes activités : jardiner, peindre, bricoler, visiter des musées, faire de la musique, du sport ou des puzzles. Des activités parfois considérées par les chercheurs comme plus passives (télévision, radio, cinéma et spectacles, réunions ou conférences) ont l’avantage de favoriser l’accès à des savoirs nouveaux et de renforcer les liens sociaux. Même les jeux de cartes, les mots-croisés ou les sudoku sont utiles car ils évitent la sédentarité cognitive. Bien sûr, aucune étude ne démontrera leur intérêt préventif isolément, car comme pour le sport (aucune étude n’a montré l’intérêt du tennis !), le point crucial est de remplir l’inactivité intellectuelle par différents loisirs stimulants, car comme pour le sport, c’est à chacun de choisir ce qui lui convient pour ne pas se laisser envahir par la sédentarité. Quant aux jeux sur ordinateurs d’HAPPYneuron, ils ont l’avantage de proposer des exercices multiples, dans différents domaines, stimulant différentes facettes cognitives, selon une progression valorisante et encourageante. Là aussi, ils permettent à tout un chacun de ne pas se laisser envahir par la sédentarité mentale.

Ces éléments du Carré d’As ont une action bénéfique sur différentes structures cérébrales impliquées dans la cognition. Et ça marche ! Les données les plus récentes confirment en effet une diminution du risque de développer une démence ou une maladie d’Alzheimer dans certains pays : les États-Unis, les Pays-Bas, la Suède, le Danemark et le Royaume-Uni où en 20 ans, le risque de démence aurait diminué de 24 %. Une population en bonne santé comporte moins de patients avec une démence.

C’est ainsi qu’au conseil bien connu des cardiologues « Mangez bien, bougez beaucoup », les neurologues rajoutent « Pensez bien et beaucoup ! » Bien sûr, ces mesures préventives n’empêchent pas le développement des lésions cérébrales de la maladie d’Alzheimer, elles n’empêcheront pas sa survenue, mais les signes cliniques seront retardés de quelques années. Ce n’est pas si mal, car tout le monde sera d’accord : quitte à avoir un Alzheimer, il vaut mieux que ce soit à 85 ans qu’à 80 ans, à 95 ans qu’à 90 ans…

Pour en savoir plus : Bernard Croisile. « Alzheimer : que savoir, que craindre, qu’espérer ? » – Éditions Odile Jacob (2014).

CVT_Alzheimer-Que-Savoir--Que-Craindre--QuEsperer-_947

Imprimer

« Le billet du Neurologue » par Dr Bernard Croisile – N°1

Napoléon, une prodigieuse mémoire !

Le 15 octobre 2015 vit le bicentenaire de l’arrivée de Napoléon 1er à Sainte-Hélène. Le Mémorial de Sainte-Hélène rapporte qu’un soir de juin 1816, il put citer par leurs numéros la dizaine de demi-brigades d’infanterie (l’équivalent des régiments à l’époque révolutionnaire) d’un combat de la campagne d’Égypte en 1798. Comme l’une des convives partageant sa captivité lui demandait comment il pouvait encore se rappeler ces numéros dix-huit ans plus tard, l’Empereur lui répondit : « Madame, [c’est] le souvenir d’un amant pour ses anciennes maîtresses ! ».

Napoléon fait partie de ces personnes qui, telles Cyrus, Thémistocle ou Pic de la Mirandole, ont ébloui leurs contemporains par leur mémoire. L’historien Frédéric Masson rapporte que « Tout est classé et enregistré en sa mémoire, et sa mémoire est à ce point obéissante qu’elle présente toujours le renseignement dont il a besoin au moment seulement où il en a besoin… Cela jaillit sans nul effort, sans nulle pression et, ce robinet fermé, Napoléon en ouvre un autre qui s’épanche comme le premier, et puis un autre, un autre encore indéfiniment. »

Tous ceux qui ont approché Napoléon ont été impressionnés par sa prodigieuse mémoire. Il retenait les noms et les visages de nombreux soldats et officiers, ce qui lui permettait de les appeler par leur nom et de leur rappeler les affaires où ils s’étaient signalés. Même s’il se renseignait peut-être sur le nom et les états de service des militaires qu’il allait passer en revue, ce n’est déjà pas si mal de s’en souvenir une heure plus tard !

Tout au long de sa vie, Napoléon a constitué d’impressionnants stocks de souvenirs personnels et de connaissances encyclopédiques dans la plupart des domaines aussi bien historiques, que géographiques, littéraires ou mathématiques. Pour expliquer cette extraordinaire capacité de mémorisation, on peut évoquer un enregistrement presque photographique, une prodigieuse capacité de classement des informations, une exceptionnelle acuité intellectuelle, et une insatiable curiosité.

L’Empereur reconnaissait lui-même que sa mémoire était sélective et liée aux émotions. En effet, il disait qu’elle « était heureuse, [qu’]elle n’était point générale, absolue ; mais relative, fidèle et seulement pour ce qui lui était nécessaire. ». Pour lui, sa mémoire « tenait du cœur, [qu’]elle conservait le souvenir fidèle de tout ce qui lui avait été cher ». Mais chez l’Empereur, la mémoire n’était qu’un instrument au service d’une prodigieuse capacité d’analyse et d’une très rapide capacité de décision. Car décider exige souvent une très bonne mémoire pour faire le bon choix parmi plusieurs options qu’il faut bien connaître…

Pour en savoir plus : Bernard Croisile. Tout sur la mémoire. Éditions Odile Jacob (2009).

Imprimer

ASHA-Logo

HAPPYneuron Pro présent au congrès ASHA 2015

HAPPYneuron Pro sera présent cette année encore au grand congrès ASHA aux Etats-Unis. Il s’agit d’un événement incontournable Outre-Atlantique pour les orthophonistes et audiologistes. Il se déroulera du 12 au 14 novembre 2015 à Denver dans le Colorado.

Ce rendez-vous annuel réunit plus de 300 entreprises exposantes du monde entier et attire plus de 12 000 visiteurs. L’occasion pour échanger et découvrir les dernières avancées et recherches dans le domaine. En 2015, le changement est au cœur de la convention avec le thème de réflexion « Changing Minds. Changing Lives. Leading the Way ».

HAPPYneuron Pro sera présent sur un stand tout au long du congrès et présentera ses dernières offres et produits. Une belle occasion pour continuer son développement Outre-Atlantique et promouvoir HAPPYneuron dans le monde.

Pour découvrir le programme en intégralité : http://www.asha.org/Events/convention/Schedule

ASHA15banner

slideHome_MotusHNpro

HAPPYneuron acquiert la société Motus

slideHome_MotusHNpro

HAPPYneuron a le plaisir de vous informer de l’acquisition du fonds de commerce de la société Motus en juillet dernier. Sous la marque commerciale Orthomotus, elle édite notamment depuis plusieurs années des logiciels de bilans orthophoniques digitaux. Son offre est entre autres constituée de la gamme Exalang, une suite de 5 logiciels dédiée à l’évaluation des Troubles Spécifiques des Apprentissages (TSA) chez des sujets de 3 à 20 ans.

Ces troubles touchent 10% de la population et leur diagnostic est un enjeu de santé publique, c’est pourquoi HAPPYneuron a souhaité élargir son champ d’action et renforcer son offre dans le domaine de l’évaluation.

Cette opération représente une véritable opportunité pour HAPPYneuron de couvrir l’ensemble du processus de soins, du diagnostic à la rééducation, et lui permet ainsi de renforcer sa position de leader sur le marché des solutions thérapeutiques digitales.

Pour découvrir les produits de la gamme Orthomotus, rendez-vous sur le site www.happyneuronpro.com

MS Cognition 2016

HAPPYneuron présent au MS Cognition 2016

HAPPYneuron a le plaisir d’annoncer sa participation au MS Cognition qui se déroulera le 28 et 29 janvier 2016 à Tel-Aviv.
Cet événement annuel regroupe les meilleurs conférenciers pour échanger sur les aspects cognitifs dans la sclérose en plaques au cours d’ateliers pratiques et de conférences. C’est aussi l’occasion pour les acteurs majeurs du monde entier de revenir sur les dernières avancées dans la sclérose en plaque à l’ère de la cognition.
A cette occasion, Franck Tarpin-Bernard, Directeur Général du groupe SBT et Président de HAPPYneuron, animera un atelier sur l’utilisation des solution HAPPYneuron Pro chez les patients atteints de sclérose en plaques.
MS Cognition 2016

 

supera-online

Franck Tarpin-Bernard en visite chez Supera notre partenaire Brésilien

Franck-Tarpin-Bernard Supera

Franck Tarpin-Bernard avec Antonio Carlos et Luiz Moraes respectivement Président et Directeur de Supera

 

Invité à São Paulo par Antonio Carlos, le Président de Supera, Franck Tarpin-Bernard a pu découvrir la forte dynamique de croissance de son partenaire brésilien.

Supera est une franchise de centres éducatifs qui dispense des accompagnements pédagogiques à près de 7000 étudiants de tout âge (enfants, adolescents, adultes et seniors). Par l’excellence de sa proposition, Supera est en très forte croissance (+60%) et dispose de près de 150 écoles réparties sur tout le territoire brésilien avec un objectif de 1000 structures.

HAPPYneuron est fier de proposer le service en ligne d’apprentissage Supera-Online. Grâce à lui les élèves peuvent renforcer les apprentissages développés dans les écoles (concentration et calcul notamment) en s’entraînant tous les jours à la maison.

Enfin, Supera conduit avec HAPPYneuron un vaste programme pour les écoles publiques de Santana do Parhaiba.

conférence remédiation cognitive psychiatrie

HAPPYneuron partenaire de la conférence annuelle sur la Remédiation Cognitive en Psychiatrie à New-York

Le 5 juin 2015 a eu lieu la 18ème conférence internationale sur la “Remédiation Cognitive en Psychiatrie” à New-York, organisée par la Columbia University. Cet événement annuel rassemble de nombreux chercheurs, médecins et entreprises du monde entier pour échanger sur les remédiations sociales et cognitives des personnes atteintes de maladie mentale.

Christopher Bowie, professeur et chercheur à la Queens University, au Canada, a présenté les résultats d’une étude récente, utilisant les produits HAPPYneuronPro, sur l’amélioration des fonctions exécutives et de la mémoire de travail en cas de troubles mentaux.

etude chris bowie

Les auteurs ont ainsi démontré qu’un entraînement cognitif ciblé sur la mémoire de travail et les fonctions exécutives améliore la neurocognition et les marqueurs neurophysiologiques. Ils ont également démontré, grâce au groupe placebo pour lequel aucune différence notable avant et après la remédiation n’est montrée, que cette amélioration est spécifique à la nature de l’entrainement utilisé et non à l’entraînement lui-même. Vous pouvez retrouver l’explication de l’étude par Aurore Morel.

HAPPYneuron est heureux d’avoir, cette année encore, sponsorisé cet événement majeur dans la remédiation des troubles cognitifs.

20141217130455_5910_neuro_event_image_congres_medical

HAPPYneuron au congrès “Neuropsychologie de la neurodégénérescence” à Paris

Les 29 et 30 mai s’est déroulé le Congrès de la Neuropsychologie de la Neurodégénérescence rassemblant chercheurs, professionnels, médecins etc.

Deux journées entièrement consacrées au fonctionnement cognitif (mémoire, attention etc.) et à l’appréhension des patients atteints de maladies neurodégénératives. Au cours de celles-ci ont été réalisés plusieurs exposés, des présentations de cas cliniques et des ateliers animés par des experts.

Annick Duchêne, orthophoniste et neuropsychologue, auteur de PREDILEM chez HAPPYNEURON, et Bernadette Mercier, Neuropsychologue, ont animé l’atelier sur les Bilans adaptés pour les évaluations cognitives de patients atteints de Sclérose En plaques (SEP).

Bernard Croisile, Neurologue, Docteur en neuropsychologie et Vice-Président Scientifique d’HAPPYneuron s’est exprimé sur les neuropsychologies et les dégénérescences fronto-temporales et Sclérose latérale amyotrophique.

Retrouvez la vidéo de l’intervention de Bernard Croisile en intégralité !

20141217130455_5910_neuro_event_image_congres_medical

logo (1)

HAPPYneuron participe à la 13ème édition des conférences de l’AACN

Du 17 au 20 juin 2015, s’est déroulée la 13ème édition des conférences de l’AACN (American Academy of Clinical Neuropsychology) à San Francisco. Pour voir le programme

HAPPYneuron est heureux d’avoir participé pour la première fois à un événement majeur dans le domaine de la neuropsychologie outre-Atlantique, rassemblant l’élite de la profession et de nombreux chercheurs reconnus.

Les solutions HAPPYneuron Pro présentées par notre équipe ont été très bien accueillies et ont suscité un fort intérêt sur l’ensemble de la communauté des neuropsychologues.

Un premier bilan positif pour HAPPYneuron qui étend son expertise à l’international.

aacn

logo

HAPPYneuron au congrès Rehab Week à Valencia du 9 au 12 juin

HAPPYneuron était présent au congrès « Rehab Week » qui s’est déroulé cette année à Valencia. Au cours de cette semaine, 3 grandes conférences ont animé le congrès :

  •  Les progrès récents dans la neuroréhabilitation
  • Le Neurorehabilitation Symposium
  • La conférence internationale de la réadaptation virtuelle

Ce rendez-vous qui a lieu tous les quatre ans est l’occasion pour les chercheurs, cliniciens et les experts dans ce domaine de se rencontrer et de partager leurs expériences pour appréhender l’avenir dans ce domaine.

HAPPYneuron s’est révélé être l’un des acteurs majeurs dans le domaine de la rééducation et réadaptation cognitive pour les professionnels de santé.

equipeHN_RehabWeek